Les différents corps énergétiques

L'homme est composé de 8 corps : physique, éthérique, émotif, mental, causal, spirituel, cristal et lumière. Chacun est d'une fréquence différente et s'interfère dans les autres sans les gêner. Toutefois les problématiques qu'ils accumulent agissent et affaiblissent la zone physique en relation. Par exemple un choc émotif répété, de nature sentimentale vers autrui (différend familial envers son conjoint) affecte la zone de l'épaule droite, qui est la zone réflexe du corps émotif où se stocke cette mémoire répétitive. Il la rend sensible et propice à l'installation d'un cancer au sein droit. De ce fait, le corps physique ne peut être en bonne santé que si tous les corps énergétiques le sont aussi.

Le corps éthérique régit les énergies de l'ensemble du corps physique et des organes qui le composent. Il vibre plus vite que le corps physique et s'interfère dans celui-ci.

Le corps émotif régit les émotions et les stocke de différentes manières, dans des zones réflexes réparties dans l'ensemble du corps.

Le corps mental stocke et régit les réflexions, les expériences et les apprentissages.

Le corps causal est un corps de programmes et de mémoires. Il emmagasine les informations de nos vies passées (que l'on peut percevoir selon différentes techniques) et celles des expériences physiques, émotives, mentales et spirituelles de cette présente vie, notamment des chocs. Les chocs s'y ancrent sous forme de programmes ou de réflexes conditionnés. Ils reproduisent la peur occasionnée lors de l'évènement, chaque fois que se renouvellent les circonstances correspondant au choc initial. Par exemple : un enfant poussé dans l'eau, qui est sur le point de se noyer, enregistre une peur dans le corps émotif, un blocage dans le corps mental et un programme dans le corps causal. Tout se réveille chaque fois que l'enfant, même devenu adulte, se trouve en présence de l'eau. Une peur incontrôlée de l'eau se ranime chaque fois, tant que les mémoires de chocs et le programme causal sont encore en place.
Ces programmes peuvent provenir aussi de vies antérieures, car les traumatismes vécus avec souffrance, qui ont mené aux décès, sont encore en mémoires : blessures par flèches, corde de pendaison, poison etc. Du fait de leur présence, ils peuvent nous affecter dans la présente vie.


Par exemple : la mémoire de décès dans un cachot dévoré par des rats occasionne une phobie incontrôlable des souris dans la vie actuelle ; la mémoire d’un décès par asphyxie dans une chambre à gaz provoque des problèmes respiratoires incompréhensibles (asthme, irritation, étouffement nocturne). A celles-ci s'ajoutent les mémoires karmiques (un mauvais comportement dans une vie passée), qu’il faut rectifier dans la présente vie, pour pouvoir évoluer.

    Le corps spirituel régit toutes les sciences de l'esprit : les croyances spirituelles, les croyances sur la vie, la nature, les valeurs de choses, les motivations, le programme de vie, etc.

Le corps de cristal est un corps supérieur de sensibilité. Il est plus ou moins pur, selon les personnes, et aide à ressentir des informations à distance. Il permet la perception du monde invisible par l'intermédiaire de l'éther réflecteur, omniprésent dans l'espace quantique et l'univers. Plus il est pur, plus la perception est facile et intense.

Le corps de lumière est un corps supérieur d'action. C'est un ensemble de tubes énergétiques en liaison avec l'univers par l'intermédiaire de l'éther lumière omniprésent dans l'espace quantique et l'univers. Son développement dépend du nettoyage et de l'évolution de la personne. Il permet d'agir sur la matière, directement ou à distance. Il peut moduler, reconstruire, enlever, échanger tout ce qui est énergétique, et agir sur la matière physique.

Ces corps sont sur des fréquences différentes, ce qui leur permet d'être interconnectés les uns dans les autres sans se gêner. Toutefois, une lésion dans un corps, un choc, un embarras ou un déplacement de celui-ci, sensibilise la zone et affecte au même niveau les autres corps imbriqués. Un choc émotif peut donc être la cause d'une douleur physique, d'une faiblesse, d'une maladie, à l'endroit où il est stocké en mémoire. Un choc sentimental se stocke en mémoire dans la zone du coeur et provoque un mal au coeur. Si c'est une déception sentimentale elle s'installera dans l'épaule droite. Si c'est un reproche elle affectera l'épaule gauche. Un choc lors d'un différend de travail peut rester en travers de la gorge, s'il y a eu "non-dit" ou faire un noeud à l'estomac s'il y a risque de perte d'argent au préjudice de la famille.

Il est donc important de comprendre la première règle concernant l'homme, qui  permet de mieux concevoir l'origine des maladies.

1 - Règle de base : le corps humain n'est pas constitué que d'un seul corps, c'est un ensemble de 8 corps de différentes fréquences, (physique, éthérique, émotif, mental, causal, spirituel, cristal et lumière) interconnectés, qui réagissent les uns sur les autres.

Le monde est constitué de très nombreuses fréquences. Chacun des organes de l'homme vibre sur différentes fréquences. La vue, l'ouïe, l'odorat sont des gammes de fréquences. Les autres éléments sont sur d'autres fréquences que l'on ne perçoit pas forcément physiquement. On ne peut pas voir l'air, ni l'entendre mais juste le ressentir par le toucher. On sait aussi que les molécules physiques sont espacées, et qu'entre elles peuvent circuler des milliers de fréquences et molécules différentes sans rien gêner. C'est le cas d'une radio, où l'on peut, en tournant un bouton, percevoir des ondes de musiques ou de paroles, où que l'on soit, qui sont donc déjà autour de nous. Nous sommes dans un monde où se côtoient et s'interfèrent des milliers de vibrations différentes.
Il est facile de toucher et voir le corps physique ; toutefois il est possible de percevoir énergétiquement les détails des 8 corps dont nous disposons.

La Curothérapie regroupe des informations dont la justesse a été constatée par l'expérience. 

Les corps énergétiques ont la particularité d'être en forme de poches, constituées d'éther chimique et perceptibles physiquement en raison de leur densité. On les perçoit très distinctement et sans équivoque avec un diapason, dont le son est amplifié quand il traverse une paroi. Ceci constitue le premier apprentissage à effectuer pour percevoir leur présence, et permettre ensuite de les ressentir directement à la main, sans ambiguïté.

2 - Règle du biochamp : l'ensemble des corps énergétiques imbriqués constitue un biochamp périphérique au corps physique, dont les limites sont perceptibles au diapason par un son amplifié ou directement à la main.

Par clairvoyance chaque corps se perçoit aussi sous forme d'un halo de couleurs surnommé Aura.

La première Aura perçue (et rendue visible par certains appareils électroniques) est celle du corps émotif. Il y a aussi une Aura du corps mental (plus subtile) et une Aura du corps spirituel (encore plus subtile). 

Chaque couleur correspond à un état particulier. Le mensonge par exemple possède sa couleur (vert anis). 

     Souvent les gens ne voient pas l'Aura mais la perçoivent inconsciemment. C'est le cas lorsqu'on trouve qu'une couleur de vêtement va bien à une personne.

Les couleurs de l’Aura sont des vibrations émises par les organes. Inversement, les couleurs extérieures des vêtements, lieux ou lumières peuvent influer sur leur santé (luminothérapie ou chromothérapie). 

Le vert est reposant physiquement, le rose émotivement et le bleu mentalement ; inversement le rouge est stimulant, voire irritant.



Pour les autres couleurs et leur signification, voir le livre : "Harmonisation Energétique des personnes"

disponible chez : BOD   AMAZON   DECITRE   FNAC   GOOGLE  BOOKS   SAURAMPS   CHAPITRE   PRICEMINISTER
.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire